Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'Égaré

album

18 septembre Le Revest 1° salon des artistes et écrivains

22 Juillet 2022 , Rédigé par grossel Publié dans #cahiers de l'égaré, #collection privée du capitaine, #collection théâtre de la jeunesse, #poésie, #théâtre, #écriture, #lecture, #roman, #agora, #album

quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon
quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon

quelques-uns des invités : Alain Cadeo, Philippe Chuyen, Julien Daillère, Moni Grego, la collection privée du capitaine, Gilles Cailleau, Guillaume Cantillon

1° salon des écrivains et des artistes

Le Revest-les-Eaux

dimanche 18 septembre

10 H – 19 H

manifestation dédiée à Cyril Grosse et Michel Bories

partis en avion le 11 septembre 2001 pour Cuba

partis pour toujours le 19 septembre 2001

 

chers amis invités

 

pour que les choses soient claires, afin que vous décidiez en connaissance de causes, de votre participation ou non à ce salon, en voici le contexte

 

le 17 juillet deux messages m'annonçaient le retrait des deux autres membres sur trois du comité éditorial mis en place en janvier 2021

 

raisons :

  • ma décision unilatérale d'éditer le livre politique de Jean-Pierre Giran, maire d'Hyères

  • mes positions publiques au moment de la présidentielle (participation à la primaire populaire, 1° tour : tous sur Mélenchon, 2° tour, martingale pour un nouveau CNR)

 

il se trouve que la campagne d'abonnement 2022 a été lancée en mai, soit après mes positions ; le résultat est significatit, 90 abonnés en 2021, 10 en 2022

essentiellement ce sont des artistes et gens de culture qui ont sanctionné

 

à cela s'ajoute, mes prises de position « réactionnaires » sur certains spectacles consacrés à l'avortement ou au viol

 

devenant-devenu persona non grata auprès d'un certain nombre de gens, ce qui ne me perturbe nullement, je tenais donc à ce que vous connaissiez ce contexte

 

vous êtes invités d'abord en tant qu'amis

pour un salon qui se veut de partage et d'innovation

 

si ce qui vous anime est la reconnaissance, la mise en valeur de votre travail, je vous invite à renoncer à participer

si mes positions « réactionnaires » vous perturbent, je vous invite aussi à refuser mon invitation

 

ce que j'attends c'est à la fois du sérieux et de la dérision, le petit pas de côté, le nez de clown qui sait que tout est posture et donc imposture

(ce mot n'est pas employé dans un sens dépréciatif)

 

chacun d'entre vous aura un créneau de 10', pour certains 15', pour une prestation-intervention qu'il inventera et partagera

les signatures d'ouvrages conclueront chaque prestation

ce qui permettra aux artistes et auteurs de se balader, d'aller voir, écouter les autres et de ne pas être « prisonnier » de leur table de livres

 

voilà l'esprit de ce salon qui a choisi l'éclectisme et l'amitié 

dans cet esprit, pas de hiérarchie, pas de compétition

les différents genres sont représentés : poésie, théâtre, roman, nouvelle, essai, slam, atelier d'écriture, peinture, musique

différents éditeurs sont représentés : Les Cahiers de l'Égaré, les éditions La Trace, Les presses du midi, Librinova

les auteurs gèrent leurs livres

(une vingtaine me semble un chiffre correct par auteur, 40 auteurs pour un public ayant de moins en moins de moyens, il ne faut donc pas s'attendre à des ventes faramineuses)

 

écrivains et artistes dont je souhaite la participation active donc pris en charge :

Alain Cadeo, Isabelle Forno, Philip Segura, JCG, Georges Perpès, Guillaume Cantillon, Philippe Chuyen, André Neyton, Gilles Cailleau, Théâtre de la Jeunesse-Saison Gatti, Baptiste Moussette, Julien Daillère, Moni Grego, François-Mouren Provensal, Nouria Rabeh, Muriel Gebelin, Sylvie Combe, l'atelier d'écriture Point de Mire de Michelle Lissillour, Jean Delorme et les cahiers culture de la vie, Inès Delorme, Lionel Mazari, Bernard Hoffmann, Jacques Larrue, Jacques Rullier, Marie Kern, Katia Ponomareva, Aïdée Bernard, José Lenzini, Johanne Badeau, Jean-Pierre Giran, Jean-Philippe Laffont (éditeur invité pour la biographie de Robert Redford), le mouvement 21, Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault +++

 

 

quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran
quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran

quelques invités José Lenzini, André Neyton, Nouria Rabeh, la collection Théâtre de la Jeunesse, Michel Gendarme, Bernard Hofmann, Jean-Pierre Giran

déroulement :

  • Les Cahiers de l'Égaré organisent un livre-service d'un certain nombre de livres en stock, devenus des invendus

  • en particulier des livres de Marcel Conche, de Cyril Grosse et de Michel Bories, d'Emmanuelle Arsan

  • et Toulon 1942 de Jean-Richard Bloch : le 27 novembre 2022, ce sera le 80° anniversaire du sabordage ; lieu : place de la mairie

  • (les gens donnent ce qu'ils veulent pour les livres qu'ils prennent)

  • si des livres de la bibliothèque de Marie Kern, stockés aux Comoni, sont encore disponibles, livre-service gratuit dans le hall des Comoni, dans les caddies

  • écritures pour et avec les gens, tous âges, tous milieux, en lien avec des associations revestoises et des particuliers

  • Nouria Rabeh qui participe aux Dialogues en humanité à Lyon écoute des femmes, jeunes filles, fillettes 5 à 6 et écrit pour chacune un poème intitulé Les tourterelles sacrées ; les poèmes seront lus par les participantes ; Nouria dira des poèmes de ses oeuvres poétiques et évoquera ce qu'est la poésie-la vie pour elle

  • l'atelier Point de mire de Michelle Lissillour avec Muriel Gebelin et Sylvie Combe feront écrire en amont ou le jour même et feront entendre le récit réel ou fictionnel écrit par des volontaires sur ce qu'a été leur expérience du confinement ; en quoi cela a changé peu ou prou leur vie ; possibilité de slamer ces récits ; édition possible ultérieurement

  • Jean Delorme présentera son projet Cahiers d'une culture de la vie et son livre publié Eloge d'une économie de précaution aux éditions Maïa ; peut-être édition du premier cahier Pour une économie de précaution

  • Inès Delorme présentera le travail d'Ogena ouvre des voies au Burundi, racontera sa rencontre avec Pierre Rahbi et dira quelques-uns de ses poèmes

  • Lionel Mazari, 2° auteur à avoir été édité au Revest avec Le livre du Dol, devenu troubadour et foldingue nous interprètera Pétrarque, le crieur de la Paix d'André Ughetto ; cela pourrait se faire vers 12 H 30, pour l'inauguration officielle, salle Pétrarque dont le nom serait découvert au-dessus de l'entrée de la salle de spectacle avec projection du portrait de Pétrarque par Ernest-Pignon Ernest

  • (comme le maire en avait pris l'engagement au moment de Germain Nouveau, en janvier 2022)

  • si Gilles Cailleau ne peut être là, Lionel Mazari se fera le porte-voix de Il faudrait plus qu'un édito

  • Lionel Mazari présentera aussi son CD de 2021 Tête de Linotte et Cœur d'Artichaut, récital avec Alexia Greco

  • Georges Perpès évoquera la légende d'Orphéon (L'abattoir à Cuers puis la BAG Bibliothèque Armand Gatti à La Seyne)

  • Georges Perpès fera le point sur ses recherches concernant les créations de Toulon 42 en Afrique du Nord et à l'Odéon (1944-1946)

  • André Neyton évoquera l'aventure du Comédia Il fallait être fou ... ; possibilité de projection du film souvenir réalisé par lui et son équipe

  • Guillaume Cantillon nous lira un extrait de Le Sens

  • Philippe Chuyen nous lira un extrait de son nouveau spectacle Le prix d'un Goncourt (bicyclette de Jean Carrière en mains)

  • la saison Gatti présentera la collection Théâtre de la Jeunesse #7, dira un extrait de texte

  • JCG présentera Terre abusive de Michel Gendarme

  • Baptiste Moussette présentera avant disparition, la remarquable collection privée du capitaine qu'il dirige aux Cahiers de l'Égaré

  • Julien Daillère présentera le livre édité aux éditions universitaires d'Avignon : le théâtre à l'ère du numérique et nous surprendra par un impromptu peut-être un conte de la petite fille moche (collection privée du capitaine)

  • Moni Grego présentera Les Trente Glorieuses ne le furent pas pour nous, roman-songe

  • François-Mouren Provensal, photographe de l'éternité du côté de Marseille et cinéaste avec Alain Paire du premier documentaire sur Germain Nouveau nous tirera le portrait

  • Alain Cadeo nous écrira en live un ou deux de ses billets et nous lira un extrait d'Arsenic et Eczéma

  • Alain et Michel Cadeo présenteront le remarquable et émouvant livre sur les fins de vie en soins palliatifs à La Seyne sur mer Lettres en vie

  • (l'argent récolté va à l'assosciation des soins palliatifs)

  • Alain Cadeo présentera son dernier roman L'homme qui veille dans la pierre

  • Isabelle Forno nous lira deux ou trois textes de Concertina

  • Philippe Segura donnera vie à un extrait de Père Ubu et mère Blabla

  • Bernard Hofmann nous parlera de La métamorphose des esclaves

  • JCG présentera Vita Nova

  • Jacques Larrue, ancien journaliste de Var-Matin présentera Rugby flouze et l'époque du grand Var-Matin

  • Jacques Rullier présentera un de ses 4 romans historiques

  • Marie Kern présentera son roman À l'encre de mon âme

  • Katia Ponomareva présentera un extrait de son projet En attendant je pleure

  • Aïdée Bernard présentera son carnet de voyage au Costa Rica avec les œuvres en dentelles végétales réalisées

  • José Lenzini présentera sa biographie de Germain Nouveau, préfacée par Patrick Lorenzini

  • Johanne Badeau présentera le DVD de Christian Philibert sur Germain Nouveau

  • Jean-Pierre Giran présentera son livre sur la politique, l'occasion de poser les jalons d'un futur grand livre politique, pluriel

  • Jean-Philippe Laffont, éditeur, présentera la biographie de Robert Redford, sortie le 17 mai et récompensée du prix littéraire Lucien Barrière au festival du film américain de Deauville entre le 2 et le 11 septembre 2022 ; l'occasion peut-être de voir le film L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux sous la forme adoptée par les médiathèques Écran total Projection d'un film de divertissement américain

  • le mouvement 21 né au Revest pourrait présenter quelques œuvres

  • Daniel-Antoine Arride pourrait réaliser en live une pépette toulonnaise montée au Revest en un lieu discret

  • Philippe Teurnier pourrait présenter le CD réalisé avec les frérots « en aparté autant danser »

  • Samir Bouallegue pourrait projeter le film Valifornia dreamin'

  • Jean-Michel Bidault et ses amis pourraient souffler quelques notes pour faire tomber les feuilles de platanes ou animer un bœuf musical de fin de journée au cercle magistralement tenu par Aurélie Magnoni ou sur la place Meiffret (ce qui suppose que l'estrade des agachons y soit encore disponible)

quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova
quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova

quelques invités les éditions La Trace, le mouvement 21, les pépettes toulonnaises de Daniel-Antoine Arride, autant danser avec les compositions de Philippe Teurnier, Georges Perpès, Isabelle Forno, Philip Segura, Vita Nova

Lieux : salle des mariages, salle des minots, cour des minots, place de la mairie, hall des Comoni et selon les opportunités, la salle Pétrarque (pour l'inauguration et la projection du film de Samir Bouallegue), quelques maisons de Revestois, le cercle d'Aurélie Magnoni, la place Meiffret

 

chaque prestation avec micro se déroulera en un lieu précis, défini à l'avance, durée 10' maxi soit 35 à 40 prestations environ = 7 h (10 – 12 H 30 ; 14 – 19 H)

 

les temps d'écriture en amont supposent un espace de concentration (cours des minots, quelques tables du bistrot du château place meiffret avec accord du proprio, particuliers)

 

Pour la com, je compte sur Martine Cadeo pour mobiliser les réseaux de lecteurs et blogueurs amateurs de livres, pour solliciter Marie-Blanche Cordou de France Bleu

 

je solliciterai TV 83 de Laurent di Gennaro et Jean-François Principiano

 

via Jean-Claude Goni, appel à Provence verte TV

 

Claude Serra fera l'interface entre la page FB de la mairie et Var-Matin

 

pour la com flyers, la tenue de certains stands, je compte sur le Café culture Le Revest-Dardennes et sur ses membres

 

seront pris en charge, repas du midi, déplacements au forfait au-delà de 50 kms (pour faciliter les règlements, sans justificatifs à fournir)

 

si hébergement nécessaire, trouver des points de chute chez des Revestois

 

je m'excuse auprès d'un certain nombre de gens que je n'ai pas sollicités pour ce 1° salon

le plateau proposé est déjà très « gourmand »

je pense à Frank Lovisolo Girard, Frédéric Poulat, Didier Mir (en lien avec Gaston Beltrame), Eric Méridiano, Laetitia Planté, Atef, Fabien Baïardi, Claudine Herrero, Renée Oconel, Marc Jor, Michel Photos, Thierry Zalic, SheinB, Benoît Rivillon, Sandrine Malika Charlemagne, Tristan Félix,  Danièle Vioux, Marcel Moratal, Jean Maltese, Jacques Atlan, Philippe Granarolo, Gérard Blanvillain, Gérard Lépinois, Marc-Israël Le Pelletier, Claire Salin, Elodie Després, Rachel Kaposi, Henri Gruvman, le peintre sur site Renaud Jobin, Coralie Akiyama, Anne-Pascale Patris et sa Cerisaie de poupées, l'avocate pénaliste Véronique Truong (qui a vécu, participé à la totalité du procès du Bataclan en tant que partie civile de deux victimes), Salvatore Spada iconoclaste inclassable, insaisissable, Gil Duran, Patrick Juan, Tieri Briet, Dominique Lardenois, Dasha Baskakova, Emilie Borel, Marie Morel, Elsa Solal, Marwil Huguet, Laurence Loutre-Barbier et Fage éditions +++

c'est comme si le 2° et même le 3° salon étaient déjà lancés

en espérant votre participation, votre créativité, votre bonne humeur, votre humour

amitié

Jean-Claude Grosse devenu Vita Nova

 

 

quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)
quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)

quelques invités Marie Kern Jacques Rullier Jacques Larrue Samir Bouallegue, Jean-Michel Bidault, Aïdée Bernard (robe en papier extrait de plantes tropicales du Costa Rica)

ouvrir des voies ? le 1° cahier sera Le calme, dialogue entre le philosophe Oumalon et Inès Nezerwe, la gracieuse
ouvrir des voies ? le 1° cahier sera Le calme, dialogue entre le philosophe Oumalon et Inès Nezerwe, la gracieuse
ouvrir des voies ? le 1° cahier sera Le calme, dialogue entre le philosophe Oumalon et Inès Nezerwe, la gracieuse
ouvrir des voies ? le 1° cahier sera Le calme, dialogue entre le philosophe Oumalon et Inès Nezerwe, la gracieuse

ouvrir des voies ? le 1° cahier sera Le calme, dialogue entre le philosophe Oumalon et Inès Nezerwe, la gracieuse

Lire la suite

Germain Nouveau à moitié saint à demi fou

28 Novembre 2021 , Rédigé par grossel Publié dans #agora, #album, #cahiers de l'égaré, #poésie, #pour toujours, #écriture, #voyages

mon plus récent article sur Germain Nouveau, article s'éloignant complètement de la question qui est l'auteur des Illuminations; là, on est dans les enchères, de vraies enchères très chères avec des collectionneurs privés, des querelles dans la famille, des autodafés volontaires, des mises à l'abri tellement le cousin fait honte, dans les surenchères d'enquêteurs universitaires à l'opposé de son souci de faire disparaître toute trace de son oeuvre
l'auteur n'est pas l'homme 
et le poète illuminé n'est pas le chemineau allumé par sa quête de pauvreté; 
je devine comment va s'orienter la soirée du 28 mars 2022 à 19 H aux Comoni au Revest consacrée au 1/2 saint, au 1/2 fou; 
merci à la Méjanes de m'avoir fait comprendre ce que je ne dois pas faire (je ne dis pas Je par ego mais pour être à l'écoute de Nouveau), même si ça marche (il y a eu du monde)
Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021
Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021
Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021

Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021

du Nouveau
23 novembre 2021 projection au Liberté à Toulon du film de Christian Philibert sur le poète illuminé de Pourrières Var, trimardeur céleste de la poésie selon Jose Lenzini édité par Les Cahiers de l'Égaré; soirée dense, avec une quarantaine de personnes; livre et DVD en vente; 
heureux de retrouver sur écran quelques participants au colloque de 2001 à la maison des Comoni pour les 150 ans de la naissance de Germain : Jacques Lovichi, Georges Lauris, Guillaume Zeller; 
en 2001, malgré l'intuition de Jacques Lovichi et le 1° coup de tonnerre d'une thèse sur les problèmes posés par quelques textes des Illuminations écrits de la main de Germain, on ne soupçonnait pas encore qu'allait être posée et vite mise sous le boisseau, la question : qui est l'auteur des Illuminations ? quelle part pour Rimbaud, quelle part pour Nouveau ?
lecture de poèmes par Philippe Chuyen,
film, remarquable,
débat
et petite virée nocturne
le 28 mars 2022, à 19 H, soirée consacrée à Germain Nouveau en partenariat Les Cahiers de l'Égaré-Municipalité du Revest, à la maison des Comoni : présentation du livre de Jose Lenzini, projection du film de Christian Philibert et peut-être une surprise
l'article ci-dessous fait le point sur à la fois Nouveau et Rimbaud car il y a du nouveau pour les deux : plonger au fond du gouffre dit l'autre, pour trouver du nouveau
d'un côté les chercheurs tentant d'élucider le mystère de qui fut copiste de qui : Nouveau ou et Rimbaud ?
de l'autre, les poètes qui se régalent de missterre
le 27 novembre 2021, je fais la virée pour voir l'exposition de la bibliothèque Méjanes consacrée à Germain Nouveau, fonds issu des archives des collectionneurs belges, Jean-Philippe Dewind et Pascale Vandegeerde, passionnés par Germain; grand merci à eux et au passeur Guillaume Zeller et assister au colloque Germain Nouveau l"insaisissable mais de son temps
au passage je n'oublie pas le travail d'Alain Paire d'Aix-en-Provence qui a réalisé un film avec François Mouren Provensal
 
portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de  José Lenzini
portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de  José Lenzini
portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de  José Lenzini

portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de José Lenzini

27 novembre 2021, colloque Germain Nouveau insaisissable mais de son temps, à la Méjanes à Aix, annoncé avec le portrait réalisé par Ernest Pignon-Ernest pour la biographie de José Lenzini, Germain Nouveau, trimardeur céleste de la poésie, éditée par Les Cahiers de l'Égaré, le 19 septembre 2020, livre qui a pâti des confinements mais qui fait son bonhomme de chemin, présent à l'expo du carré Michel Vovelle et que 4 intervenants au colloque se sont procurés à sa sortie mais non annoncé dans la rubrique médias/presse de la Méjanes; 
je le signalerai à la commissaire d'exposition; 
 
je ne vous étonnerais pas en vous racontant l'exercice des règles sanitaires par deux se prenant pour des petits chefs; les lieux institutionnels en se soumettant par le biais de leurs employés aussi servilement aux injonctions du pouvoir scient la branche de la fréquentation publique de leur programmation;
je pense à travers deux expériences que les lieux de culture vont de plus en plus se désertifier si cette situation de contrôle perdure; selon, chacun dira tant pis ou tant mieux
on voit bien le deux poids, deux mesures: masques pour black friday, pass et masque pour culture; on voudrait la mort de la culture, on ne s'y prendrait pas autrement, politique d'apartheid marginalisant non seulement les non-vaccinés mais aussi les vaccinés, pas enthousiastes devant ces contrôles permanents
 
arrivé à midi, je tombe sur les participants du matin, en train de sortir, Guillaume Zeller (qui a participé à la rencontre de juin 2001 au Revest, quelques autres sont morts, Georges Lauris, Jacques Lovichi), Jean-Philippe de Wind, Pascale Vandegeerde (auxquels on doit une partie des pièces présentées à l'exposition), Eddie Breuil, Michèle Gorenc, Michèle Monte ... 
échanges en lien avec la manifestation prévue aux Comoni au Revest en 2022; qu'elle ne soit pas polluée par des egos; être au service du poète mais ce n'est pas gagné quand les universitaires monopolisent la parole dite savante, que c'est le poète qui sert de faire-valoir au professeur;
pas un poète dans cette manifestation; je pense à la flamboyance de Salah Stétié intervenant dans ce type de manifestation ou Tristan Cabral sans parler de Lorand Gaspar (derrière le dos de Dieu);
pour la présence de Nouveau au Liban, Vénus Khoury-Ghata; pour la quête ou le cheminement mystique de Nouveau, le poète Vital Heurtebize, le théologien Jean-Yves Leloup; pour dire Nouveau, le poète-performeur Cédric Lerible et d'autres
 
visite de l'exposition au carré Michel Vovelle, excentré par rapport à la Méjanes : 1 H 30 à lire, regarder, photographier; 
s'apercevoir que Germain Nouveau est outre un poète aux noms multiples, Monsieur La Guerrière, Bénédict, exigeant que soient reproduites fautes de ponctuation et d'orthographe, inventant en réponse au désir d'un cousin de faire faire de l'escrime à son fils visant le notariat, la société de découragement de l'escrime, 
que donc Germain Nouveau est aussi un sacré dessinateur, portraitiste et peintre (peu d'oeuvres mais quelle puissance) 
et que sa fin de vie en mendiant mystique (après les 6 mois d'asile à Bicêtre) mérite la plus grande attention, le plus grand respect; là est sans doute la vérité cherchée par le chemineau Germain Nouveau à l'imitation partielle de Saint Benoît-Joseph Labre, le fol en Dieu
 
retour à la salle Armand Lunel pour les 3 interventions de l'après-midi dont une qui fait vivre le voyageur, à pied le plus souvent, écrivant sa fameuse lettre fantôme à Rimbaud au Harrar, décédé deux ans avant sans qu'il le sache;
 
l'exposition est visible les samedis à partir de 10 H jusqu'au 31 décembre
le samedi 4 décembre à 16 H, Frédéric Pajak signera son livre J'irai dans les sentiers (Arthur Rimbaud, Lautréamont et Germain Nouveau) 
 
déplacement très pertinent qui m'amène à reconsidérer la manifestation prévue aux Comoni le 28 mars 2022 en partenariat avec la municipalité, 21 ans après le colloque de juin 2001
pour tenter de faire bouger les lignes autour de la question : dans ce qu'on appelle les Illuminations, attribuées à Rimbaud, qui est le copiste de qui ? y a t-il du Nouveau dans ces Illuminations dont le titre n'a été décidé ni par Arthur ni par Germain ni par Paul...
et pour tenter d'approcher le mysticisme de ce poète dont l'ascèse rappelle celle des Pères du désert
 
Je ne suis pas un prêtre arrachant au plaisir,
Un peuple qu’il relève ;
Je ne suis qu’un rêveur et je n’ai un désir :
Dire ce que je rêve...
Cantique à la reine (La Doctrine de l’amour)
 
Je suis un fou, quel avantage,
Madame ! un fou, songez-y bien,
Peut crier... se tromper d’étage, Vous proposer... le mariage,
On ne lui dira jamais rien (…)
Mais, je ne suis qu’un fou ; je danse,
Je tambourine avec mes doigts Sur la vitre de l’existence.
Qu’on excuse mon insistance,
C’est un fou qu’il faut que je sois !…
Fou (Valentines)
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno

photos isabelle forno

Lire la suite

Aux couleurs de la vie / Cherifa et J.P. Grosse

14 Avril 2016 , Rédigé par grossel Publié dans #cahiers de l'égaré, #album, #voyages, #écriture

Un livre d'amour, de beauté, de sagesse.
Un livre d'amour, de beauté, de sagesse.

Un livre d'amour, de beauté, de sagesse.

Chagall et La Vie “Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir” est l'illustration de ce qu'ont réussi à colorier, séparément puis ensemble, Chérifa et Jean-Pierre, une vie de partage et une oeuvre plurielle.

Chagall et La Vie “Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir” est l'illustration de ce qu'ont réussi à colorier, séparément puis ensemble, Chérifa et Jean-Pierre, une vie de partage et une oeuvre plurielle.

Aux couleurs de la vie : un livre, un couple, deux vies, deux oeuvres. Un livre d'amour, de beauté, de sagesse. La citation de Chagall qui ouvre le livre : “Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir” est l'illustration de ce qu'ont réussi à colorier, séparément puis ensemble, Chérifa et Jean-Pierre, une vie de partage et une oeuvre plurielle.

dans Aux couleurs de la vie (novembre 2015, 220 pages, format 24 X 30,5 Les Cahiers de l'Égaré, magnifiquement imprimé au Maroc, lors d'un séjour), Cherifa et JP Grosse racontent et illustrent leurs voyages et séjours de par le monde dont une dizaine d'années en Afrique du Sud d'où une escapade chez les Himba de Namibie; page 67, une photo refusée par FB (chéché avec deux femmes himba dont une avec l'enfant)

40 €, frais de port compris

Chèque à l'ordre: Les Cahiers de l'Égaré, 669 route du Colombier, 83200 Le Revest

un couple, deux vies, deux oeuvres
un couple, deux vies, deux oeuvres
un couple, deux vies, deux oeuvres

un couple, deux vies, deux oeuvres

voilà un récit créant une réalité très différente de nos récits à la gomme (achtung, méninges à solliciter)
récits matérialistes, biologiques, déterministes, scientistes, expertistes, individualistes, pour cloches sonnant creux
 
Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée, non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt: depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère .
Quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître. Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant pour lui enseigner ce chant. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.
Lorsque la mère est enceinte, elle enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et aux femmes aînées du village. Si bien que, quand l’enfant naît, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent sa chanson pour l’accueillir.
Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les autres villageois apprennent sa chanson. Si bien que si l’enfant tombe, ou se fait mal, il se trouve toujours quelqu’un pour le relever et lui chanter sa chanson. De même, si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou traverse avec succès les rites de passage, les gens du village lui chantent sa chanson pour l’honorer.
Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant. Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui. Puis ils chantent sa chanson. La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition, c’est par l’amour et le rappel de l’identité. Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.
Et en va de même ainsi à travers leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble. Et quand, devenu vieux, cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent, pour la dernière fois, sa chanson. »
Lire la suite