Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'Égaré

Germain Nouveau à moitié saint à demi fou

28 Novembre 2021 , Rédigé par grossel Publié dans #agora, #album, #cahiers de l'égaré, #poésie, #pour toujours, #écriture, #voyages

mon plus récent article sur Germain Nouveau, article s'éloignant complètement de la question qui est l'auteur des Illuminations; là, on est dans les enchères, de vraies enchères très chères avec des collectionneurs privés, des querelles dans la famille, des autodafés volontaires, des mises à l'abri tellement le cousin fait honte, dans les surenchères d'enquêteurs universitaires à l'opposé de son souci de faire disparaître toute trace de son oeuvre
l'auteur n'est pas l'homme 
et le poète illuminé n'est pas le chemineau allumé par sa quête de pauvreté; 
je devine comment va s'orienter la soirée du 28 mars 2022 à 19 H aux Comoni au Revest consacrée au 1/2 saint, au 1/2 fou; 
merci à la Méjanes de m'avoir fait comprendre ce que je ne dois pas faire (je ne dis pas Je par ego mais pour être à l'écoute de Nouveau), même si ça marche (il y a eu du monde)
Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021
Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021
Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021

Germain Nouveau à la Méjanes à Aix du 2 octobre au 31 décembre 2021

du Nouveau
23 novembre 2021 projection au Liberté à Toulon du film de Christian Philibert sur le poète illuminé de Pourrières Var, trimardeur céleste de la poésie selon Jose Lenzini édité par Les Cahiers de l'Égaré; soirée dense, avec une quarantaine de personnes; livre et DVD en vente; 
heureux de retrouver sur écran quelques participants au colloque de 2001 à la maison des Comoni pour les 150 ans de la naissance de Germain : Jacques Lovichi, Georges Lauris, Guillaume Zeller; 
en 2001, malgré l'intuition de Jacques Lovichi et le 1° coup de tonnerre d'une thèse sur les problèmes posés par quelques textes des Illuminations écrits de la main de Germain, on ne soupçonnait pas encore qu'allait être posée et vite mise sous le boisseau, la question : qui est l'auteur des Illuminations ? quelle part pour Rimbaud, quelle part pour Nouveau ?
lecture de poèmes par Philippe Chuyen,
film, remarquable,
débat
et petite virée nocturne
le 28 mars 2022, à 19 H, soirée consacrée à Germain Nouveau en partenariat Les Cahiers de l'Égaré-Municipalité du Revest, à la maison des Comoni : présentation du livre de Jose Lenzini, projection du film de Christian Philibert et peut-être une surprise
l'article ci-dessous fait le point sur à la fois Nouveau et Rimbaud car il y a du nouveau pour les deux : plonger au fond du gouffre dit l'autre, pour trouver du nouveau
d'un côté les chercheurs tentant d'élucider le mystère de qui fut copiste de qui : Nouveau ou et Rimbaud ?
de l'autre, les poètes qui se régalent de missterre
le 27 novembre 2021, je fais la virée pour voir l'exposition de la bibliothèque Méjanes consacrée à Germain Nouveau, fonds issu des archives des collectionneurs belges, Jean-Philippe Dewind et Pascale Vandegeerde, passionnés par Germain; grand merci à eux et au passeur Guillaume Zeller et assister au colloque Germain Nouveau l"insaisissable mais de son temps
au passage je n'oublie pas le travail d'Alain Paire d'Aix-en-Provence qui a réalisé un film avec François Mouren Provensal
 
portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de  José Lenzini
portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de  José Lenzini
portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de  José Lenzini

portraits de Nouveau réalisés par Ernest Pignon-Ernest à la demande des Cahiers de l'Égaré pour la biographie de José Lenzini

27 novembre 2021, colloque Germain Nouveau insaisissable mais de son temps, à la Méjanes à Aix, annoncé avec le portrait réalisé par Ernest Pignon-Ernest pour la biographie de José Lenzini, Germain Nouveau, trimardeur céleste de la poésie, éditée par Les Cahiers de l'Égaré, le 19 septembre 2020, livre qui a pâti des confinements mais qui fait son bonhomme de chemin, présent à l'expo du carré Michel Vovelle et que 4 intervenants au colloque se sont procurés à sa sortie mais non annoncé dans la rubrique médias/presse de la Méjanes; 
je le signalerai à la commissaire d'exposition; 
 
je ne vous étonnerais pas en vous racontant l'exercice des règles sanitaires par deux se prenant pour des petits chefs; les lieux institutionnels en se soumettant par le biais de leurs employés aussi servilement aux injonctions du pouvoir scient la branche de la fréquentation publique de leur programmation;
je pense à travers deux expériences que les lieux de culture vont de plus en plus se désertifier si cette situation de contrôle perdure; selon, chacun dira tant pis ou tant mieux
on voit bien le deux poids, deux mesures: masques pour black friday, pass et masque pour culture; on voudrait la mort de la culture, on ne s'y prendrait pas autrement, politique d'apartheid marginalisant non seulement les non-vaccinés mais aussi les vaccinés, pas enthousiastes devant ces contrôles permanents
 
arrivé à midi, je tombe sur les participants du matin, en train de sortir, Guillaume Zeller (qui a participé à la rencontre de juin 2001 au Revest, quelques autres sont morts, Georges Lauris, Jacques Lovichi), Jean-Philippe de Wind, Pascale Vandegeerde (auxquels on doit une partie des pièces présentées à l'exposition), Eddie Breuil, Michèle Gorenc, Michèle Monte ... 
échanges en lien avec la manifestation prévue aux Comoni au Revest en 2022; qu'elle ne soit pas polluée par des egos; être au service du poète mais ce n'est pas gagné quand les universitaires monopolisent la parole dite savante, que c'est le poète qui sert de faire-valoir au professeur;
pas un poète dans cette manifestation; je pense à la flamboyance de Salah Stétié intervenant dans ce type de manifestation ou Tristan Cabral sans parler de Lorand Gaspar (derrière le dos de Dieu);
pour la présence de Nouveau au Liban, Vénus Khoury-Ghata; pour la quête ou le cheminement mystique de Nouveau, le poète Vital Heurtebize, le théologien Jean-Yves Leloup; pour dire Nouveau, le poète-performeur Cédric Lerible et d'autres
 
visite de l'exposition au carré Michel Vovelle, excentré par rapport à la Méjanes : 1 H 30 à lire, regarder, photographier; 
s'apercevoir que Germain Nouveau est outre un poète aux noms multiples, Monsieur La Guerrière, Bénédict, exigeant que soient reproduites fautes de ponctuation et d'orthographe, inventant en réponse au désir d'un cousin de faire faire de l'escrime à son fils visant le notariat, la société de découragement de l'escrime, 
que donc Germain Nouveau est aussi un sacré dessinateur, portraitiste et peintre (peu d'oeuvres mais quelle puissance) 
et que sa fin de vie en mendiant mystique (après les 6 mois d'asile à Bicêtre) mérite la plus grande attention, le plus grand respect; là est sans doute la vérité cherchée par le chemineau Germain Nouveau à l'imitation partielle de Saint Benoît-Joseph Labre, le fol en Dieu
 
retour à la salle Armand Lunel pour les 3 interventions de l'après-midi dont une qui fait vivre le voyageur, à pied le plus souvent, écrivant sa fameuse lettre fantôme à Rimbaud au Harrar, décédé deux ans avant sans qu'il le sache;
 
l'exposition est visible les samedis à partir de 10 H jusqu'au 31 décembre
le samedi 4 décembre à 16 H, Frédéric Pajak signera son livre J'irai dans les sentiers (Arthur Rimbaud, Lautréamont et Germain Nouveau) 
 
déplacement très pertinent qui m'amène à reconsidérer la manifestation prévue aux Comoni le 28 mars 2022 en partenariat avec la municipalité, 21 ans après le colloque de juin 2001
pour tenter de faire bouger les lignes autour de la question : dans ce qu'on appelle les Illuminations, attribuées à Rimbaud, qui est le copiste de qui ? y a t-il du Nouveau dans ces Illuminations dont le titre n'a été décidé ni par Arthur ni par Germain ni par Paul...
et pour tenter d'approcher le mysticisme de ce poète dont l'ascèse rappelle celle des Pères du désert
 
Je ne suis pas un prêtre arrachant au plaisir,
Un peuple qu’il relève ;
Je ne suis qu’un rêveur et je n’ai un désir :
Dire ce que je rêve...
Cantique à la reine (La Doctrine de l’amour)
 
Je suis un fou, quel avantage,
Madame ! un fou, songez-y bien,
Peut crier... se tromper d’étage, Vous proposer... le mariage,
On ne lui dira jamais rien (…)
Mais, je ne suis qu’un fou ; je danse,
Je tambourine avec mes doigts Sur la vitre de l’existence.
Qu’on excuse mon insistance,
C’est un fou qu’il faut que je sois !…
Fou (Valentines)
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno
photos isabelle forno

photos isabelle forno

Lire la suite