Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Cahiers de l'Égaré

Nouveautés aux Cahiers de l'Égaré

16 Mai 2018 , Rédigé par grossel Publié dans #cahiers de l'égaré

Tu pètes plus haut que ton cul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3 / Le théâtre de Yoland Simon
Tu pètes plus haut que ton cul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3 / Le théâtre de Yoland Simon
Tu pètes plus haut que ton cul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3 / Le théâtre de Yoland Simon

Tu pètes plus haut que ton cul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3 / Le théâtre de Yoland Simon

Tu pètes plus haut que ton cul, ma fille de Clémence est un récit de résilience, un récit, doux, bienveillant. Quelle énergie, quelle détermination il a fallu à Clémence, effondrée, massacrée par un tel jugement péremptoire, dégradant, humiliant, dévalorisant pour retrouver estime de soi, confiance en soi, dans les autres. Elle est aujourd'hui engagée dans un travail de soins bienveillants, au bénéfice d'autres souffrants.
Un récit qui peut parler à tout un chacun.

Théâtre de la Jeunesse #3

Ces quatre pièces de théatre ont été écrites durant l’année scolaire 2017-2018 par des élèves de trois classes de CM2 et d’une classe de 6e de La Seyne-sur-Mer.

Chacune est le résultat d’une écriture collective, d’une mise en commun, de choix débattus et négociés par les élèves.

Dans ce travail d’écriture, chacune des quatre classes a été accompagnée. Pendant douze heures, elle a béneficié de la présence dans la classe d’un(e) auteur(e) de théatre expérimenté(e), écrivant souvent ou parfois pour la jeunesse : Julie Aminthe, Fabien Arca, Catherine Benhamou, Catherine Verlaguet.

Un livre à lire, un livre à jouer.

La Parole buissonnière / Le théâtre de Yoland Simon est une balade dans le théâtre d'un auteur publié entre autres à L'Avant-Scène Théâtre, qui compte plus de 25 pièces dont Dialogues élémentaires, saynètes reprenant diverses figures de rhétorique pour montrer les bizarreries du langage, Dialogues fondamentaux, saynètes sur des questions philosophiques comme l'existence du mal, l'origine du monde, le sens de l'existence.
On doit ce livre à l'initiative de Marie Dauge-Guilbert et à la collaboration de Yoland Simon.

Un livre qui donne envie de lire du théâtre, un livre vif sur une écriture vivante qui donne et du plaisir et du grain à moudre à tout esprit soucieux de lui, des autres et du monde

Lire la suite

Du Jardin d'Eden et autres plaisirs / Christine Fabre

15 Mai 2018 , Rédigé par grossel Publié dans #collection privée du capitaine, #cahiers de l'égaré

ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus
ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus
ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus
ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus
ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus
ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus

ben, parlons-en du poly-amour, ça vient de sortir et on n'est pas toutes d'accord là-dessus

La Collection privée du Capitaine – Théâtre – Nouvelles
164 pages

Du jardin d’Éden et autres plaisirs compose un ensemble d’histoires, de paroles et de situations, autour du thème de la relation amoureuse, la relation de couple, hétérosexuelle ou homosexuelle, mais aussi la relation amicale, ou encore, la relation familiale. Il s’agit d’un écrit plein d’humour et de bienveillance, par l’autrice et chanteuse Christine Fabre.

« À cette vie merveilleuse, riche et inépuisable » ; c’est par ces mots que Christine Fabre dédicace son livre. Et il n’est pas difficile de sentir à la lecture, comme l’ensemble des histoires et des paroles qui nous est donné, s’imprègne de cette phrase magnifique.

Originaire de Grenoble, Christine Fabre est une globe-trotteuse artistique, une amoureuse du monde et des gens qui le remplissent. C’est naturellement qu’elle en est venue à l’écrire et à le chanter. Elle crée et anime des Cafés Littéraires en Isère et en Haute-Savoie, ainsi que des soirées « Arts multiples » à La Maison de la Poésie Rhône-Alpes.

Avec Christine Fabre, il s’agit toujours d’une écriture joyeuse et généreuse, se déployant avant tout au sein de nouvelles ou de poésies. D’une écriture aussi se nourrissant du monde et du voyage, puisqu’elle réside notamment un temps à Mexico, puis en Nouvelle-Calédonie.

Christine Fabre est également passionnée de chant, et a sorti deux albums avec son groupe Idîles,  dont le dernier en date, Versatiles, est sorti en 2015.

Bonne lecture

Lire la suite

La rivière Golshifteh / Gérard Lépinois

15 Mai 2018 , Rédigé par grossel Publié dans #collection privée du capitaine, #cahiers de l'égaré

quelques livres de Gérard Lépinois
quelques livres de Gérard Lépinois
quelques livres de Gérard Lépinois
quelques livres de Gérard Lépinois
quelques livres de Gérard Lépinois
quelques livres de Gérard Lépinois
quelques livres de Gérard Lépinois

quelques livres de Gérard Lépinois


La Collection privée du Capitaine – Poésie
106 pages

La rivière Golshifteh déploie un long poème en prose de l’auteur Gérard Lépinois. Poème inventif, malicieux et humaniste, qui prend en regard une femme, la peint et lui propose. 

La rivière Golshifteh est un hymne à la vie, une méditation sensuelle des regards qui s’éveillent et se nourrissent l’un, l’autre. On connaît la formidable actrice iranienne Golshifteh Farahani. Le poète a-t-il pensé à elle ?

Gérard Lépinois s’éloigne ici de ses précédentes écritures, axées au départ sur la dimension théâtrale, (Il faut que la neige fonde ou l'école imprévue – 2003), ou encore sur l’essai, (Fiction du capital – 2008), afin de déployer avec une puissance surprenante et touchante, cette poésie qui nous emporte, La rivière Golshifteh.

Les précédents ouvrages de Gérard Lépinois publiés aux Cahiers de l’Égaré sont toujours disponibles : Le hasard et la mort, 2011, L'argent (tel un divin néant pour une humanité ultime ?) 2011, Bricoles (journal d'une absence de bord), 2014

Bonne lecture

Lire la suite

Les Cahiers de l'Égaré 2017-2018

15 Mai 2018 , Rédigé par grossel Publié dans #cahiers de l'égaré

1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3
1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3

1907, bataille dans le midi de Philippe Chuyen/ Les Pieds tanquée, 7° tirage, de Philippe Chuyen/ Lili-Suzon de Danielle Vioux/ Vols de voix de É Say Salé/ L'Ultime scène de Moni Grego/ Le nouveau monde de Gilles Cailleau/ La Nature prisonnière de Bernard Plossu/ Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme/ Le livre des cendres d'Emmanuelle/ à paraître en mai De Gaulle 68/ Une tragédie américaine/ Le bord des falaises / Le théâtre de Yoland Simon / Tu pètes plus haut que toncul, ma fille / Théâtre de la Jeunesse #3

10 titres pour l'année 2017 :

- 1907/Bataille dans le midi de Philippe Chuyen

- Théâtre de la Jeunesse #2

- L'Ultime scène de Moni Grego

- Vols de voix de É Say Salé, farce pestilentielle sur la présidentielle 2017

- Le nouveau monde de Gilles Cailleau

- la 7° édition des Pieds tanqués de Phillipe Chuyen

- la 3° édition de Lili/Suzon de Danielle Vioux

- Le livre des cendres d'Emmanuelle de Jacques-Louis Rollet-Andriane

- La nature prisonnière, photos de Bernard Plossu, textes de Rudy Ricciotti et François Carrassan

- Le voyage d'Amadou de Michel Gendarme

 

au 1° semestre 2018 :

- Le bord des falaises / comment se relever de ses morts, livre pluriel 12 F, 12 H

- La parole buissonnière (le théâtre de Yoland Simon)

- Tu pètes plus haut que ton cul, ma fille / Clémence

- Théâtre de la Jeunesse #3

- De Gaulle 68, la révérence de Philippe Chuyen et José Lenzini

pour le 2° semestre 2018 :

- Fragments de l'amour de Yvon Quiniou

- Le passage du temps, livre pluriel centré sur une exposition de photos de Marc Israël-Le Pelletier

- Une tragédie américaine, trilogie sur la peine de mort de Marc-Israël Le Pelletier

Bien sûr, auteurs et lecteurs, vous avez compris

- que je n’accepte pas les manuscrits (pratique insolente);

- que mes choix dépendent de rencontres personnelles (pratique inqualifiable);

avec de telles pratiques (éditer le plus pertinent des impertinents, É Say Salé) on va à bons pas vers les 30 ans des Cahiers de l’Égaré;

ça se passera en deux temps: au Revest (investissement du village sur un week-end  du 12 au 14 octobre 2018)

et au Bateau Lavoir à Paris du 15 au 30 octobre 2018

Enfin, je signale que pas mal de titres existent en epub, téléchargeables sur le site des Cahiers de l'Égaré.

en filigrane sur le grand format de papier végétal d'Aïdée Bernard, un extrait du texte "Ma langue" de Moni Grego : Ma langue cogne, castagne, Elle traverse les mers, les murs,  Elle saute par-dessus les barrières, Se moque des tours de guet, des miradors, de la mort., Elle est obscène, magique, pleine, Elle est libre, elle court, elle ignore les frontières, Elle se marie, se mélange, Folle et cultivée. Elle mord et danse, articule et bredouille, chuchote et murmure. Elle bondit et court, se tord, dort, mouille, joue, rêve. Ma langue est bien pendue. (L'Ultime scène, pages 53-54)
en filigrane sur le grand format de papier végétal d'Aïdée Bernard, un extrait du texte "Ma langue" de Moni Grego : Ma langue cogne, castagne, Elle traverse les mers, les murs,  Elle saute par-dessus les barrières, Se moque des tours de guet, des miradors, de la mort., Elle est obscène, magique, pleine, Elle est libre, elle court, elle ignore les frontières, Elle se marie, se mélange, Folle et cultivée. Elle mord et danse, articule et bredouille, chuchote et murmure. Elle bondit et court, se tord, dort, mouille, joue, rêve. Ma langue est bien pendue. (L'Ultime scène, pages 53-54)

en filigrane sur le grand format de papier végétal d'Aïdée Bernard, un extrait du texte "Ma langue" de Moni Grego : Ma langue cogne, castagne, Elle traverse les mers, les murs, Elle saute par-dessus les barrières, Se moque des tours de guet, des miradors, de la mort., Elle est obscène, magique, pleine, Elle est libre, elle court, elle ignore les frontières, Elle se marie, se mélange, Folle et cultivée. Elle mord et danse, articule et bredouille, chuchote et murmure. Elle bondit et court, se tord, dort, mouille, joue, rêve. Ma langue est bien pendue. (L'Ultime scène, pages 53-54)

Écrivez, poètes dramatiques !
Faites claquer vos langues en tapages diurnes
En hourvaris nocturnes.
Sortez vos cahiers égarés
Jouez de votre langue savante, errante,
Sonore, proférée, emportée,
Ou silencieuse, quand elle semble avoir atteint le calme d’une rivière.
Draguant les mots qui font la phrase brûler, ou respirer, ou flotter,
Voyager, ou se faire la belle dans la boue.
Funambule de l’ordre et du désordre.
Acérée dans l’équilibre et le déséquilibre.
La tempête et la plage.
Votre langue comme un spectre de couleurs,
Vitrail de mots dont quelquefois le plomb qui les relie semble disparaître
Et laisser magiquement la lumière tenir dans ses soleils.

Toujours au bout d’elle-même qui se cherche
Comme la vague cherche le brise-lames
Comme l’instinct va au mot juste,
Ou à l’oubli désirant la mémoire.
Tranchante scandée,
Votre langue est sur le bout.
Votre langue lèche le sexe de la rue.
Ma langue suce le suc, la sueur, la salive de la rue.

Votre langue broute le gazon des prairies,
Elle nique le béton, baise le goudron.
Votre langue ne pense pas, elle chante, elle parle,
Sa lumière fuse, fissure, claque, dans les impulsions de son cœur,
Les battements de ses émois.
Votre langue cogne, castagne,

Elle traverse les mers, les murs,
Elle saute par-dessus les barrières,
Se moque des tours de guet, des miradors, de la mort.

Elle est obscène, magique, pleine,
Elle est libre, elle court, elle ignore les frontières,
Elle se marie, se mélange,
Folle et cultivée.
Elle mord et danse, articule et bredouille, chuchote et murmure.
Elle bondit, se tord, dort, mouille, joue, rêve.
Votre langue est bien pendue.
Elle roule des pelles aux papyrus,
Se saoule d’encre fraîche, confond le jour avec la nuit.

Elle nous prend par la main
Que ça nous plaise ou non.
Elle écrit et crie et rature et lit et se love en silence dans le fil infini des mots à retordre.
Elle gambade, animal,
Elle refuse, sauvage.
Elle donne, brûlante,
Elle tremble, aphone, s’éteint,
Elle vient de si loin et va on ne sait où,
Elle ose, dit et cache, veut et s’enfuit, fignole et salope,

Elle tient debout, s’embrouille.
Elle bégaye, hésite, a des trous, tombe dans ses trous, se trouble, se brise, se hérisse.
Éclate, explose.
Elle désire et s’en fout.
Elle combat et trompe.
Elle est pure et pas simple.
Drôle et menteuse,
Élégante, ordurière, dure, femelle.
Elle échappera toujours à tout contrôle,
Se rira de toute surveillance,

Crachera sur toute punition,

Piétinera toute réduction.
Elle est souveraine et démunie,

Riche et sans pouvoir.

Elle tient dans les bouches et les mains,
Résistante, créatrice face aux pires négations.
Elle dit « oui », « nous », « amour », sans peur.
Elle est art, ce nerf de l’amour
Elle aime l’amour qui est le goût des mots
Quelque horrible que soit leur sens.
Toujours douce, soyeuse.
Toujours alcoolisée, savoureuse,
Toujours joyeuse.
Éternellement menacée,
Vivante au-delà du vivant, survivante, légère, extrême,

Blottie dans le creux de nos riens,
Géante du devenir,
Elle est exquise, cosmique, galactique.
Votre langue est parole, théâtre,
Elle est notre avenir.
Mettez les chiens en défaut,
Rusez, bricolez, mettez le temps de votre côté
Et si vous parvenez à vos fins, à vos buts
Ricochez sur d’autres désirs
Soyez insatiables.
Imprenables
Il le faut.

Moni Grego dans L'Ultime scène (pages 53 à 55)

Lire la suite