Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'Égaré

Slam au lycée du Parc Saint-Jean

6 Décembre 2006 , Rédigé par Jean-Claude Grosse Publié dans #poésie

SLAM au Lycée du Parc Saint-Jean à Toulon



Antoine MACIA

Fier d'etre ce que je suis, fier de mes reves de mes envies.
Et de partout ou la vie me mene je serais toujours le meme.
Je ne suis pas un delinquand moi je ne frappe pas les gens
Je ne suis pas Marc Dutroux je ne viol pas les petits bouts de choux.
Moi je sui moi, normal, banal qui ne joue pas au flingue mais plutot a la balle.
Mais pourtant la vie ne ma pas gatée j'ai pas mal d'exemple mais a quoi bon vous les citer.
Les gens qui me sont chers disparaissent pas a pas et ce sont tout simplement la cause de mes tourments.
Et c'est dans ces moment la que je tombe les bras et meme dieu ne peut rien pour moi il y a bien longtemps que j'ai perdu la foi.
Mais je n'abandonne pas, je sais que ma vie changera.
Et que si dans mon enfance les malheurs se sont enchainés, mon destin sera plein de bonheurs et de gaietés.



Attends mais... qu'est-ce que j'fous là ?
Cette question que tu te pose au moins une fois :
- lors d'une réunion de famille où t'as forcément droit à "dis donc t'as grandi ! je t'ai connu t'étais comme ça
- ou bien encore en classe, devant une feuille où l'on te demande d'analyser le positionnement des jambons Herta
Voilà c'est dans ces moments là que tu t'arrêtes tout d'un coup et que tu te dis putain mais qu'est-ce que j'fous ?.

T'en connais beaucoup des gamins qui ont pour ambition d'être vendeur ?
Petit, moi j'voulais être médecin, comme le Dr Baker dans la petite maison dans la prairie, le genre de mec qui te soigne une hémorragie interne avec de la boue et du citron vert et du beurre

Comment j'ai fait pour dévier autant ? Qu'est-ce qui a merdé ?
Avec ma chance j'vais sûrement finir dans une banque. Pour l'humour c'est pas trop l'endroit, à part si t'estime que tu te planque et que tu te tapes un fou rire en faisant un Plan d'Epargne Logement.
Mais je ne deviendrais pas un simple vendeur je serai un grand buisnessman plein d'ardeur et je vivrai un grand bohneur


KREBS
Jeoffrey
Slam Pour SheinB

Je vis dans mon univers, à moi seul,
Où personne ne me fait la gueule,
Et quand le soleil se lève,
Je comprends que ce n’était qu’un rêve,
J’affronte la vie comme elle vient,
Et je me prépare pour demain,
La vie peut changer en bonheur,
Comme elle peut changer en malheur,
Le soleil se couche alors comme tous les soirs,
Et à mon tour je m’endors dans mes histoires,
Je repars pour une journée,
Tourmentée…


Je suis une footballeuse heureuse.
J'ai des qualitées mais rien que pour les exploiter.
Je viens de là et de là bas, rien que pour toi.
Je vais là ou tout le monde m'acceuillera.
Je veux le bonheur et la joie, le mektoub tourne autour de moi.
Manelle Segaier
Daucé
Jérémy
Je ne regrette pas d’être toi, car moi c’est autre chose.
Et autre chose ce n’est pas toi.
Car toi et moi c’est différent.
Et pour moi la différence entre toi et moi, c’est qu’on n’a pas les mêmes choses en communs.
Alors donc rappelle toi, tu ne seras jamais moi.

Mon pays c’est l’Italie, mais je ne regrette en rien d’être ici.
Quand je suis là bas, je retrouve un peut de moi.
Ici la plupart du monde est pourri.
Les gens sont fous, on ne se respecte même plus entre nous.
Liberté, égalité, fraternité, à quoi bon ?
De nos jours plus rien n’est respecté,
Même plus l’amitié.
Anne-Sophie
Allione

Je suis perdu dans ce monde en folie
J’ai qu’une seule envi, c’est de toujours pouvoir sourire à la vie
Je viens d’un village assez perdu mais où même la bas les gens ne se respectent pas
Je vais tous les jours à l’école, pour pouvoir m’en sortir dans la vie, mais je ne sais même pas plus tard où aller
Je veux avoir beaucoup d’argent, de l’amour et une belle maison mais comment faire, de nos jours tout est bientôt fait qu’avec du piston.
Anne-Sophie
Allione


BELAHOUANE Chemsdin
Je ne regrette pas d’avoir tué George bush pour toute c’est conneri moi ça m’fait pas rire qu’il est tué au temps d’iraquien il est traite comme des chiens.
Je ne regrette pas d’avoir mis un také à la bouche à George bush si je le touche il se couche j’ai toujours des balle pour faire mouche
Si je ne vois pas le soleil briller je ne regrette pas
Et si j’ai foutu la merde en bas je ne regrette pas
Mais si j’ai menti a mère je regrette ça.
Dans la vie tu sais on est ce que l’on est
Mais l’essentiel c’est d’assumer ce que l’on fait
Si dans se texte tu te reconnaît
Tu sais on a pas le cœur au regret.

Liberté, égalité, fraternité j'ai appris cette devise mais malgré tout cela;
Mon pays la TUNISIE c'est la vie loin ou tous sont unis, sans mon esprit, la vie ne représente que le fruit de la nuit.
Fierté d’être là avec vous et tous ensemble le mektoub et avec vous et moi inchallha.
Pourquoi dans les tiékart sa roule et sa patrouille parce que sa sniff sous les porche, il y a foule.
Je ne regrette pas d'être là malgré tout cela, c'est le mektoub.
Manelle Segaier


Ninerol Mickael

1er Slam :
Je voudrais faire un slam pour cette ville qui m'a vu grandir
Celle qui m'a vu bruler mon ame et mon esprit
Ou du lundi au samedi je faisaient des conneries
Puis j'ai vu un ami partir un garde a vue
Alors je me suis retrouvé seul et un peu perdu

2eme Slam :
Je voudrais slamer pour mes origines
là ou je suis né mais ou j'ai pas grandi
j'ai toujours regrétté d'etre venu ici
d' avoir été obliger de quitter mon pays
mon pays c' est ole pays basques
là ou le surf et les vagues sont un mode de vie
je suis fier de mon pays et de ses valeurs
c 'est pour sa que je le conte en devenant slameur
de ce pays je n 'ai connu ni les rouages ni les galeres
et pourtant de ce pays jen suis fier
ce pays je le pote dans mon coeur
et pourtant tout le monde en a peur
car l' ETA fait sa lois
a coup de violence et d' attentats
le pays basques et plein d' espoir
les gens se battent pour qu ' il reste intacte
les basques se battent contre ces impacts
tout le monde signe des tracks contre ces attaques
l ' ETA manque de tact
pour faire passer leur message
ce moyen n' est pas tres sage
mais c' est radical
j' espere que je t'ai convaincu
si tu me traite de sale basques
je te met mon accent dans le cul

3eme slam :
je m' exclame comme je slam
pour enumeré cette verité
cette réalité qui me tracasse toute la journéé
je ne fais que révélé les dessous de la société
la société se défoule sur nos quartier
c'est a cause de sa que sa a fini par cramer
je comprend pas pourquoi les politiques s'en prennent a nous
nous les jeunes qui venont d'en dessous
alors je lance un cri d 'alerte contre ces fonbous
en leurs disant lachez nous
dans la france d'en bas c'est la guerre
cette jeunesse violente qui saigne
ne dit plus que va niquer ta mere
et quand tu voit sarko
qui t ' attrape au karcher



Força Corsa
Je suis en stress dans se monde en détresse.
J’ai mal au cœur de cette vie qui nous délaisse.
Je viens sourire à tous ces jeunes qui encaissent.
Je vais partir de ce pays qui est en paresse.
Je veux quitter se monde qui nous rabaisse.

Força Corsa
Fier d’être moi car moi c’est moi et toi tes toi.
La liberté est oublié, l’égalité est aveuglé, la fraternité est ignoré.
Mon pays c’est ne pas trouver sa destinée qui nous donne envi de tous niquer.
Je ne regrette pas d’ouvrir ma gueule dans cette société ou tout les gens sen veulent.
Pourquoi sa brûle dans les tierquars ? ces à cause de tous ces gros battard sont trop avare.


Santiago
Kevin
Je suis fier d’être ce que je suis et d’être bien aimes par mes amies
Je suis fier d’être à l’école au lieu de rester dans la rue et de faire le con.
Je suis fier d’être moi-même.
Je suis fier de respecter les personnes qui me respecte.
Je suis de jouer au ballon au lieu de casser des vitres.
Je suis fier de ne pas être un délinquant qui vend de la drogue.

Le passé:
Liberté, égalité, fraternité tel est la devise.
Je suis fière d'être ce que je suis et fière de ma famille.
Je sais maman, que je t'ai fais souffrir, donc pour toi maman et pour vous mes frères et ma soeur,
Un ptit slam pour notre nouveau bonheur.

Un père :
Tu a souffert et tu nous a sauver de se père dangereux et mal élevé.
Tu as su nous élever seul et nous montrer que la vie est dure et compliquée.
maintenant tes filles adorée ont grandi, ont découvert l'amour mais se méfient toujours,
car on ne sais jamais se qui peu arrivé.
Maman on sera toujours là pour toi comme tu l'à toujours été pour nous.
on t'aime et sa pour toujours!
Tu n'a pas voulue sa, des filles sans père mais c'est la vie.
Mes frères on compris q'un père qui boit se disant innocent n'est q'un homme violent.
Papa tu a fait des choses que moi, ma soeur et mes frères ne pouvons te le pardonné
alors stp oublie nos coordonnées.
Peres Anais


Ici ça va brûler une fois de + des soucis
Les jeunes ont envie mais le car cher veut nettoyer
On aimerait qui il nous comprennent
Ils auront le feu car ils ont semé la haine
NICO sans hiérarchie va se faire pulvériser par SEGO
Celle qui est royale est celle qui ne tire pas des balles
Comme on l entend tjrs a pont carral


Chérif ilhem
Mon pays c’est là bas « la Tunisie » de l’autre coté de la mare nostrum.
Quand je vais là bas je suis fière, je retrouve tout mes repères, mais quand j’suis ici c’est pas très joli.
Franchement, on ose nous dire pourquoi ça brûle dans nos cités ? Mais c’est normal mon gars quand on ne respecte pas la devise LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
Alors comment veux tu que sa ne brûle pas hein ????!!!!!


Mon pays c’est un petit bout de terre dans un grand univers.
Rempli de calvaires et de misères.
Et moi je suis là je me demande ce que je fous là.
La vie et comme ça c’est une trajectoire avec des haut et des bas et toute la terre est comme ça.
Mais malgré cela mon pays c’est ma vie.

Donat
Samantha

Ilslam (Alias Yazid)
- Nos racines -

-Mon pays c’est l’Algérie,
Je suis fier d’être Maghrebi.
-Mais je sais que dans la vie tu ne peux pas te faire que des amis.

-Pour moi l’égalité,
C’est le meilleur des respects
-Que tu sois blanc, vert ou noir,
Tu seras toujours un frère même si tu dors sur le trottoir.

-Lundi j’étais avec Marco,
Il est drôle mais c’est vraiment un fardeau.
-Mardi j’étais avec Momo,
Islamique sur les bords, à la fin il t’endort.
-Mercredi j’étais avec Moïse,
Lui il divise alors que moi je vise la paix.
-Tout se suit jusqu’au Samedi.
-Et enfin le dimanche,
Soirée Playstation avec mes amis les Fashions.

-Et mon cœur porte tout de même les couleurs du bonheur.



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article