Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'Égaré

Slam avec des enfants de 8 à 12 ans

6 Décembre 2006 , Rédigé par Jean-Claude Grosse Publié dans #poésie

Textes de slam écrits par les jeunes des associations
« Vivre à la Serinette » et « Centre d’Animation de l’Escaillon »,
invités par l’Ecrit Plume à la journée slam du mercredi 8 novembre animée par Shein B.


Je suis Meriem
J’ai douze ans, je ne suis pas encore une femme
Je vais au concert slam au Revest
Voir une femme
Je viens parce que j’aime le slam
Je veux pas qu’on me déslam
Parce que le slam, c’est mon âme !

Je suis une jeune fille de douze ans
J’ai les cheveux bruns et les yeux marrants
Je vais vers un océan de l’armes et maintenant
Je viens ici admirant le slam
Je veux garder mon âme pour le slam !

Meriem

Je suis Marilou dix ans et demi
J’ai les cheveux blonds car je suis une belle blonde, c’est tout !
Je vais me jeter dans la gueule du loup
Je viens parce que je sais où je vais
Je veux aller de partout sans regret !

Je suis poisson
J’ai plein de sons
Je vais leur faire la leçon
Je viens voir les cons
Je veux réussir ma mission

Marie Lou

Je suis Ikrame
J’ai onze ans, pas encore une femme
Je vais là où mon cœur déchaîne les flammes
Je viens parce que j’aime le slam
Je veux écrire des textes que j’incarne !

J’ai mes poignets encerclés
Je ne suis pas prisonnière
Je vais me libérer
Je viens de retrouver ce que j’avais
Je veux voir cette spécialité !

Ikrame

Je suis Kawtar Haddou

J’ai neuf ans et demi je bouge partout
Je vais de partout
Je viens parce que je veux voir le loup
Je veux jouer avec le loup tout mou !

Je suis taureau avec des grosses cornes
J’ai un tableau
Je vais chez Gréco
Je viens voir les sons au , o
Je veux prouver le chaos !

Kawtar


Je suis espagnole et marocaine
J’ai dix ans et neuf ans
Je vais voir une star tous les ans
Je viens donner l’exemple à tous ceux qui mentent
Je veux voir la tour !

Marilou et Kawtar



Je suis née dans la cité
J’ai envie d’y rester
Dans ma cité où je suis née
Je vais devenir une star dans ma cité
Je viens d’être filmée
Je veux être une célébrité

Je slamais autour de tous les concerts
C’est une dame qui m’a appris à slamer
Je leur dis merci à Sylvie et puis à Shein B

Melissa


Je suis une petite fille avec une queue de cheval
J’ai neuf ans et je bouge pas mal
Je vais à l’école François Nardi
Je viens du Maroc d’Oujda pas loin de l’Algérie
Je veux être danseuse de hip hop car ma cité est propre
Aujourd’hui j’écris avec mon cœur !

Nour


Je suis une fille qui s’appelle Asma
J’ai dix ans et je ris avec ceux de là-bas
Je vais tous les jours à l’école
Je viens de Pontcarral, là-bas j’y suis déjà
Mais je ne sais pas si j’y resterais, mais bon
Je veux rester là-bas !

Je suis d’une cité dont j’ai toujours rêvé
J’ai eu quelques problèmes mais je les ai réglés
Je vais à la rentrée dont je croyais rêver
Je viens d’une ville Bizerte, Tunis et Jouaouda
Je veux maintenant croire que ma cité et mon pays sont réunis !

Asma

Je suis une fille de l’an 2000
Une fille d’aujourd’hui
Je ne me fais pas de bile
J’ai toujours dit oui
J’ai aussi rêvé de faire bouger ma cité
Mais je me suis jamais réveillée
Je vais réaliser ce que j’ai toujours rêvé
Je viens de Pontcarral
La cité où je suis née
Et je veux pas qu’on me promette ce qui ne sera jamais !

Amina


Je suis animateur bénévole et je m’appelle Fayçal
J’ai la responsabilité d’enfants pour le soutien scolaire dans une salle
Je vais partir à l’étranger au mois de décembre pour mission personnelle sans râle
Je viens de Tunisie où je suis né
Et ke suis arrivé en France à l’âge d’un an sans décale
Je veux continuer à m’épanouir au sein de ma famille
Pour un bonheur final !

Fayçal

Et d’autres textes jolis un peu hors contexte !

La pluie a coulé
Entre deux feuilles mortes
Les deux feuilles ont plié
Et se sont craquées
Les fleurs ont fané
Et se sont évadées
Donc tout a raté !

Asma


Je viens de la cité où je suis née PTK SNT
On s’est tous traités
On a toujours pensé
A faire comme la télé
Mais on ne l’a jamais fait
On n’a jamais été
Ce que notre mère a rêvé
On a toujours traîné dans les rues de notre quartier
On partait à la Mosquée
Pour discuter !

Amina


Un jour, j’air rencontré un mec au niveau du feu rouge. Il me dit « hé, m’dame quelle heure est-il ? ». Je lui réponds « Comment tu parles ? Tu serais fier si on parlait comme ça à ta mère ? ». Il me dit « Et parle pas de ma daronne sinon t’auras à faire à moi ! ». « Hé, p’tit c’est quoi ce manque de délicatesse, on t’a pas dit de traiter les gens comme des princesses ? ».
Et je ne lui laisse pas le temps de répondre et je rentre chez moi. Il reste planté là. J’en ai plein la tête et cette chanson me vient à la tête :
Dans mon cœur, je serais présente là avec toi et si par malheur tu n’étais pas, tu ressemblerais à tous les gens de cette ville. Je te le dis à toi mais pas deux fois, décidément les gens de cette ville ne comprennent pas la politesse.
J’imagine dans ma tête un monde sans violence, respectueux quoi !
C’est Sylvie, une dame qui nous enseigne le slam, qui m’a inspiré ces idées. Je lui fais une grande dédicace en la remerciant beaucoup.
Et à ceux qui m’ont écoutée et qui ont compris le message que je voulais leur faire passer, merci !

Ikrame

Tous ces jeunes et d'autres ont fait une scène slam
à la Maison des Comoni
le mercredi 8 novembre 2006
entre 17 H 30 et 18 H 30




Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article